Sète en pénurie de logements sociaux.

Il ne se passe pas une semaine sans que Scribus ne soit sollicité pour accompagner les usagers pour saisir leurs demandes dématérialisées de logement social. Un fois la demande remplie l’usager aura son numéro unique qui lui appartient de communiquer aux différents bailleurs sociaux du bassin de Thau. A Sète, Thau Habitat et Hérault Habitat, pour ne citer que les deux plus importants de la ville, ont des listes interminables de demandes de logements, 1800 demandeurs seraient ainsi en attente d’un logement. Pour vous aider à faire vos demandes sur l’Hérault voici la liste des principaux bailleurs sociaux.

Les hausses des loyers de ces dernières années poussent beaucoup de sétois à partir vers l’arrière pays. Même si aujourd’hui le pourcentage de logements sociaux atteint 19 %, il prive les demandeurs les plus modestes, car ces logements sociaux sont construits dans des programmes de logements neufs, comme celui des salins où les loyers y sont plus chers. Même si des personnes font le sacrifice de s’y loger, ils sont souvent rattrapés par la réalité du coût de la vie et ne peuvent y rester de façon perenne, bien longtemps.

Scribus apporte son aide pour saisir les demandes de logements dématérialisées.

Publicités